Top 3 des Terrasses avec Plaine de jeux

On espère que vous relirez cet article dans quelques mois, avec un sourire en coin, en vous disant « Oh oui je me souviens quand l’horeca était fermé et que l’ouverture prochaine des terrasses semblait être un mirage »

Mais à l’heure d’écrire ces lignes, les tenanciers décomptent les jours et ouvriront bientôt leurs terrasses.
Et si les parents en rêvent , les enfants ne sont pas en reste.
Dans cet article, on vous partage nos 3 duos « terrasse/plaine de jeux » préférés. Avec des photos d’époque, crise oblige…

  1. Brasserie de l’Abbaye de Maredsous

Que vous soyez cycliste, motard, randonneur, fan de bière ou tout autre profil, vous avez nécessairement entendu parler de l’Abbaye de Maredsous. Et cette renommée est méritée pour cet endroit que nous adorons.

L’Abbaye est avant tout un lieu de culte. Mais c’est de son exploitation touristique dont nous allons vous parler.

Depuis que Léo est né (et même avant), la Brasserie de l’Abbaye est un de nos incontournables chaque été. Et même avant, en fait. Dès le printemps, il est une valeur sure dans nos « instants en famille ».
Un cadre superbe, une restauration de qualité, d’excellents produits locaux à acheter (fromage, bière, pain), et … une terrasse avec plaine de jeux.

A plusieurs reprises, nous y sommes allés à vélo. Nous déposons la voiture à l’ancienne gare de Mettet, Léo et Isaac montent dans la remorque (Qeridoo Speedkid2 dont nous sommes très contents), et nous prenons le Ravel pendant une dizaine de km pour arriver à Maredsous. Bon, il faut pousser un peu maman dans la côte une fois là-bas. Puis il faut donner un caillou à chacun. Et souvent un petit biscuit. Par kilomètre. Oui, quand ils mangent ils ne se disputent pas. Papa et Maman se jettent un regard, sourire en coin, mi-coupables, mi-amusés. Vous aussi ça vous parle?

Une fois arrivés à l’abbaye, vous pourrez alors siroter un plateau dégustation de bières de Maredsous (pourquoi se contenter d’une quand on peut en goûter 3?) pendant que vos têtes blondes profitent dans cet espace fermé, sécurisé, et à la vue des parents. Plaisir et blessures aux genoux garantis!

Pour vivre l’aventure, suivez le guide.

2. Brasserie des Fagnes à Mariembourg

Pour être tout à fait honnête avec vous, on a vraiment hâte de vous faire découvrir l’espace jeux intérieur, Le Coin des P’tits Fagnards. Parcours entièrement sécurisé, à la vue des parents, qui permettra à toute la famille de passer un excellent moment. Mais le temps passe et il n’est toujours pas possible de manger à l’intérieur de la Brasserie des Fagnes, cet ancien Moulin bien connu dans la région couvinoise, où on brasse encore certaines variétés de la Fagnes (la bière locale… vendue désormais aux 4 coins du monde).

Qu’à cela ne tienne, la réouverture des terrasses vous permettra déjà d’accéder à la grande plaine de jeux extérieure dans ce superbe cadre bucolique. Deux espaces distincts et adaptés permettront de séparer les âges (0-5 ans et 6-12 ans) pour davantage de sécurité.

A la Brasserie des Fagnes, on boit de la Fagnes (blonde, brune, Griottes cerises, Triple, …). Et on vous conseille de commander « une croute » prédécoupée à partager, sorte de pizza sans sauce tomate qui se mariera parfaitement avec l’instant.

Ça, c’est la théorie. Car en pratique, Isaac n’a pas voulu aller dans le toboggan bleu car il va trop vite. Il n’a pas mangé la croûte car il y avait des feuilles dessus (c’est du persil Isaac, du persil). Et il était fâché de ne pas pouvoir monter sur la structure des grands. Si on voulait être tout à fait précis, on préciserait que Papa et Maman se sont troués dans les timing et que c’était l’heure de la sieste, moment préféré de la journée pour Isaac.

Du coup, promis on reviendra, mais plus au moment de la sainte-sieste.

Pour vivre l’aventure, suivez le guide.

3. Les 7 Meuses à Profondeville

Vous dire que les 7 Meuses sont une terrasse avec plaine de jeux, c’est plutôt réducteur. Mais puisque c’est le sujet de notre article, on ne pouvait pas ne pas en parler.

Le slogan des 7 Meuses? La « Positive Altitude ». Et nous sommes plutôt d’accord avec ça.
Restaurant, terrasse avec vue, espace de réunion, logements traditionnels et insolites, la proposition de services est vaste.

Ajoutons-y la superbe plaine de jeux, ses cabanes, le long de la terrasse d’où vous surplombez la vallée de la Meuse, de Namur à Yvoir.

Lors de notre dernière visite aux 7Meuses, Isaac avait quelques mois à peine et Léo était un jeune grand frère. Vous savez, cette première sortie avec deux enfants dont un en bas âge? La pointe de stress, l’espoir que le bébé ne hurlera pas (ou en tout cas pas toute la soirée), le doux rêve que Léo le grand frère restera tranquillement à table plutôt que d’explorer l’ensemble du restaurant?

Et bien, vous savez quoi? Je ne me souviens pas du résultat. Juste du plaisir de sortir en famille. C’est finalement bien ça l’essentiel.

Pour vivre l’aventure, suivez le guide.

Aquascope de Virelles

« Voilà votre sac d’aventurier : une paire de jumelles, un filet à papillon, une boite-loupe et un livre d’ornithologie »
C’est ainsi que commence notre dernière aventure, à l’Aquascope de Virelles.

Un Aventurier équipé en vaut deux

Dès l’accueil, nous recevons une besace d’explorateur dont nous faisons l’inventaire.
Immédiatement, Léo se prête au jeu (avouons qu’il est bon public). Il est sur le pont et ne nous laisse pas ranger les jumelles dans le sac en bandoulière. Autour du cou, un point c’est tout.
On y glisse par contre tutu et couverture pour Isaac. Car les Aventuriers peuvent aussi avoir des coups de fatigue…

Nous voilà équipés pour nous lancer à la découverte de l’Aquascope de Virelles (près de Chimay, botte du Hainaut).

L’Aquascope, késako ?

L’Aquascope, c’est avant tout un lac de 80 Ha (1600 fois notre modeste jardin…) ainsi qu’un Centre d’accueil qui vous permettront de découvrir le spectacle offert par ce vaste point d’eau.

Des sentiers pédagogiques, des ruches didactiques, des points d’observation et des jardins ludiques vont rythmer votre promenade.
La faune et la flore y sont très développées. Papa-venturier a même pu scruter les cigognes perchées dans leur nid (avec les jumelles de Léo, âprement négociées…).

Un agréable moment en famille

Plutôt qu’une entrée simple, nous avons choisi de résoudre l’Enigme des Roseaux, animation proposée par l’Aquascope. Léo, toujours muni de sa paire de jumelles, avait pour mission de retrouver les animaux présents sur la carte.

Papa-venturier a mis quelques minutes pour réaliser que Léo ne faisait pas la mise au point des jumelles. Papa se demande encore ce que son blondinet regardait …
Léo a alors pu observer différentes variétés d’oiseaux, des grenouilles, et la vie autour du lac.

Isaac faisait sa route un peu plus loin et capturait des papillons avec son filet.

Nous n’avons pas trouvé tous les animaux demandés dans l’énigme et nous n’avons pu attraper qu’une sorte de bourdon avec le filet. Notre butin du jour est bien maigre mais Léo et Isaac se sont éclatés. Et c’est bien ça le principal.

Sans oublier la plaine de jeux

Après une marche (la promenade fait moins de 2km), des apprentissages sur nos modes de consommations, des observations d’animaux, nos aventuriers ont mérité un passage par la plaine de jeux. Et quelle plaine!

Isaac a immédiatement adopté le long toboggan (aucun risque, il longe la pente!), tandis que Léo s’est lancé le défi de grimper au sommet de la toile où trône à 4m de haut le nid de cigognes. Du haut, Papa entendait battre le petit cœur de Mama-venturier.

C’est certainement moins éducatif. Mais c’était mérité. Et vous savez comme nos petits aventuriers les aiment!

L’illustration de l’écotourisme… et de la décroissance?

Vous nous permettez une parenthèse?
C’est sans aucun doute le côté engagé de notre Bande d’Aventuriers qui nous donne envie de vous raconter brièvement cette histoire.

L’Aquascope de Virelles et son site incroyable sont l’illustration parfaite de la décroissance.

La dé-quoi? Ce concept économique, politique et social remet en cause l’idée selon laquelle l’augmentation des richesses conduit au bien-être social. Ce principe vise donc à réduire la production de biens et de services dans l’objectif de préserver l’environnement.

D’abord utilisé dans l’exploitation industrielle et minière (barrages pour produire de l’énergie), le lac a été submergé par le tourisme de masse au cours du siècle dernier. Berges en béton pour accueillir des barques, herbicides déversés dans l’eau pour détruire les roseaux qui « dérangeaient les sports nautiques », etc.

Au cours des années 1980, un projet réunissant 3 associations a été choisi pour reprendre la gestion du site. Avec un seul objectif : la protection de cet écosystème incroyable.

Et depuis près de 20 ans, l’Aquascope, Centre d’Interprétation de la Nature, développe un pari ambitieux : garder l’affectation touristique du site mais réduire son impact sur le milieu et de le mettre au profit de la sensibilisation.

Pour vivre l’aventure

Direction Rue du Lac à Virelles (Chimay). Un parking vous accueillera des deux côtés de la route. Les espaces sont accessibles aux poussettes et PMR.

En période de crise sanitaire, les réservations sont obligatoires via leur site.

Nous avons choisi le jeu familial (25 EUR pour une famille jusqu’à 6 personnes).
Mais vous pouvez également opter pour des entrées individuelles (7,5 EUR / adulte, et 4,5 EUR pour les 6-12 ans).

La Bande d’Aventuriers repérée par les caméras de l’Aquascope

La Ferme des Castors – Aiseau-Presles

Les Castors, c’est un impressionnant réseau d’activités basé à Aiseau-Presles (à la frontière entre les Provinces du Hainaut et de Namur). Vous y trouverez des stages, un domaine pour classes vertes, des manèges, un club de natation, une Maison des Jeunes, …

Castorland, parc attractif et touristique

La semaine, le parc est occupé par des stages ou des camps scolaires. Le mercredi après-midi et le samedi, les Castors ouvrent les portes au grand public. Et quel plaisir pour nos aventuriers !

En parallèle à nos articles, nous préparons un classement des meilleurs plaines de jeux. Castorland en fera assurément partie !

Des zones en fonction des âges (3-6 et 6-14), de superbes installations, une ferme pédagogique, des espaces avec bancs et tables (et de la restauration rapide hors période covid)…

Une plaine de jeux, mais pas que

Castorland propose aussi la location de ses espaces pour des fêtes d’anniversaire, des journées entre collègues, des animations barbecue, …

Pour vivre l’aventure

La Ferme des Castors est située à la Rue du Faubourg 16 à Aiseau.

Leur site reprend les informations de tout le réseau des Castors. Utilisez ce lien pour n’avoir que les infos sur Castorland.
En période de crise sanitaire, les réservations via l’adresse mail sont obligatoires.
Castorland est ouvert principalement les samedis et mercredis après-midi. Mais le mieux est de suivre et vérifier leur page Facebook : ils adaptent leurs ouvertures en fonction des disponibilités.

Enfin, les tarifs sont (très) abordables : 5 EUR/personne (gratuit pour les < 2 ans).


Semis de printemps

Chaque année, Papa-venturier prend quelques heures au début du printemps pour faire les semis qu’il replantera plus tard dans le potager.
Loin de nous la prétention d’être des experts en permaculture ou d’être les Pierre Rabhi du légume, nous vous partageons néanmoins quelques images de cette activité.

Le choix des graines

Avant de planter, nous avons sélectionné les légumes que nous voulons voir grandir au jardin. Cette année, nous rajoutons le panais et le navet à nos futures récoltes.
Toutes nos graines viennent de chez Semailles, artisan-semencier situé en Province de Namur. Toutes leurs graines sont bio et reproductibles. Découvrez également leur blog. Une mine d’or pour vous qui aimez prendre soin de votre jardin.

Les semis, une affaire de famille

Un sac de terreau, deux petites pelles, des pots vides et un déguisement de Spiderman, Léo et Isaac sont prêts.

Notre démarche se veut plutôt ludique et dans l’éveil que dans un apprentissage strict. Nous les laissons remplir leur pot à leur guise (ça, c’est quand la terre arrive jusqu’au pot…). L’activité est très intéressante pour les garçons sur le plan sensoriel, de la manipulation, du toucher.

Ils choisissent ensuite les graines parmi les dizaines de sortes disponibles, font des trous avec le doigt ou l’outil de leur choix.
Là non plus, nous ne leur faisons pas appliquer les règles élémentaires de jardinage, l’espace entre les graines, la profondeur pour planter, la quantité de graines (Isaac doit avoir planté 200 graines dans 15 cm de diamètre), …
Le seul objectif est de prendre conscience que de cette graine sortira une plante, qui donnera ensuite un légume. Quand ils auront compris cette démarche, nous les aiderons alors à affiner leur technique.

Nous terminons l’activité par un atelier dessin où chacun confectionne son étiquette et la colle sur son pot.

Notre mini-trip à Bruxelles

Bruxelles est belle et il y a 1000 choses à y découvrir. Mais dans le contexte actuel, c’est plutôt compliqué. La Grand Place sans un verre ou une glace en terrasse, un petit resto typique dans les rues à proximité, des commerces fermés et un port du masque obligatoire, ce n’est pas la Bruxelles que nous voulons faire découvrir à nos garçons. Qu’à cela ne tienne, voici l’itinéraire bis de notre mini-trip dans la capitale.

Expo Dino World – Palais 2 à Bruxelles

Ankylosaure? Ptéranodon ? Tricératops ? Ça vous paraît déjà loin tout ça? Et si on faisait un bon dans le temps, 65 millions d’années en arrière, à la découverte de l’univers fascinant des dinosaures?

C’est ce que nous avons proposé à Léo (bientôt 5 ans) et Isaac (2 ans et demi « et tu sais Papa, moi je vais bientôt aller à l’école »), à l’occasion de l’Expo Dino World, actuellement installée au Palais 2 à Bruxelles (jusque minimum août 2021).

D’abord impressionnés , nos petits aventuriers ont vite pris confiance et ont apprécié la visite de ces statues articulées dont les plus grandes mesurent plusieurs mètres de haut.
« C’est pas des vrais hein Maman? » vérifiera Isaac.

Passez d’une salle à l’autre, utilisez l’application pour y écouter les informations données par la voix de Marc Ysaye et redécouvrez le monde incroyable des dinosaures. En plus de la promenade parmi les géants, vous aurez la possibilité de tester l’attraction de réalité virtuelle (contre supplément de 5 EUR).

Hôtel FunKey à Schaerbeek

Trouver un logement kidsfriendly à Bruxelles, voilà le défi que nous nous étions lancé. Et nous voilà débarqués au FunKey Hôtel à Schaerbeek, où nous sommes accueillis par Philippe, fondateur de l’établissement.

« Ici c’est le coin avec les jeux pour les enfants, là c’est le coin lecture. Maintenant les garçons, suivez-moi, on marche juste sur les lignes oranges jusqu’à la chambre ». Et voilà que notre hôte atypique évite la lave, rapidement suivi par Léo et Isaac.
Papa et Maman se regardent ? OK, c’est bien un établissement kidsfriendly.

La décoration est colorée, des peluches sont suspendues au plafond par des ficelles comme à la fête foraine, des dizaines de jeux de société sont à votre disposition.
Et ce Nokia oldschool, Philippe, qu’est-ce que c’est ?
« Ca ? C’est votre clé. Pour ouvrir la porte d’entrée, appuyez sur 2 puis sur le Vert et la porte s’ouvre. Il vous permettra aussi d’ouvrir la porte de votre chambre ». FunKey, on a la référence désormais.

Vous cherchez un logement où vous n’aurez pas peur de regards en coin car vous arrivez avec vos têtes blondes-qui-touchent-à-tout ? Un bon rapport qualité-prix avec des chambres adaptées à toute taille de famille? Un parking privé ? Alors, c’est l’établissement qu’il vous faut.

L’Atomium

Le Palais 2 étant situé à deux pas de l’Atomium, un selfie au pied des 9 atomes s’imposait. Notre selfie a nécessité au moins 17 prises, pour un résultat plutôt moyen. Une passante a eu pitié et a finalement pris la photo.

Pour les plus impatients et les curieux, on vous laisse visionner la vidéo de promotion disponible sur le site de l’Atomium. On vous fera peut-être découvrir l’inside lors de notre prochaine visite de Bruxelles.

Exposition Floralia au Château de Grand-Bigard

En périphérie bruxelloise se trouve l’incroyable domaine du Château de Grand-Bigard, témoin de près de 10 siècles d’histoire.

Chaque année depuis 2004, les propriétaires ouvrent le parc au public dans le cadre d’une grande exposition florale, rapidement devenue un incontournable du printemps.

Floralia, c’est 400 variétés de tulipes, plus d’1.000.0000 de bulbes plantés à la main par les jardiniers du Château, 14 Ha de parc. Mais c’est aussi un agréable moment passé en famille, des enfants qui courent dans les allées, de superbes clichés et une agréable promenade. Ne trainez pas, le parc n’est accessible que 4 semaines (jusqu’au 02/05/2021).

Pour vivre ces aventures

Expo Dino World

L’expo se tient au Palais 2 (Place de Belgique) à 1020 Bruxelles.
Accessible via transports en commun, c’est aussi assez aisé de se garer (parking T juste en face de l’entrée du Palais 2).
La date de fin n’est pas encore connue. Il est possible de réserver des tickets jusque fin août 2021.
Les entrées coûtent 14 EUR/adulte et 11 EUR /enfant (2-11). La visite dure moins d’une heure.

Floralia

L’expo est accessible du 03/04 au 02/05/2021 (4 semaines, chaque année). Un parking gratuit est prévu en face (Isidoor van Beverenstraat à Grand-Bigard). Les sentiers sont tout à fait praticables pour les poussettes.
Le prix est de 14 EUR pp (5 EUR pour les 6-14 ans).
Infos et réservations via leur site internet.

FunKey Hôtel

Les disponibilités et réservations peuvent se faire par internet. N’hésitez toutefois pas à passer un coup de fil, ils sont très accessibles (02/733.23/53)
L’adresse est Rue Artan 116 à Bruxelles (Schaerbeek).

Château de Vêves – Celles

Envie de vous échapper pendant une journée à deux pas de Dinant ? On a ce qu’il vous faut. Que diriez-vous de transformer vos aventuriers en princesse et chevalier et résoudre les énigmes du Château de Vêves? Et poursuivre avec une randonnée, accessible aux plus jeunes? On prend son épée, et c’est parti!

Château de Vêves

Dès notre arrivée au Château, nous apprenons que le Saint Graal a été ramené par un chevalier au temps des croisades. Ce trésor a été caché pour le transmettre aux générations futures. A nous de résoudre les énigmes et le retrouver dans l’enceinte du Château!

Mais un chevalier ne part pas à la recherche du Saint Graal sans un équipement digne de ce nom. Isaac et Léo s’emparent d’un costume, d’une épée et d’un bouclier (on ne sait jamais).

Nous avons une situation. Deux chevaliers. Un endroit. Et une quête. Selon nos souvenirs du cours de français, tous les éléments sont réunis, l’aventure peut commencer.

Cette chasse au trésor est une manière très sympa de découvrir cette incroyable bâtisse reconstruite au XVe siècle, après avoir été la proie des flammes. La salle des armes, la chapelle, le donjon, … sans oublier de résoudre les énigmes.

Randonnée

Poursuivez la journée avec une randonnée autour du Château. Le parcours démarre de Celles, classé parmi les plus beaux villages de Wallonie (rues pavées, bâtiments en pierres, superbe église, terrasses qu’on a hâte de voir ouvertes…).

La distance totale est de 7,7 km et le niveau est facile (un peu de dénivelé mais peu de technique nécessaire). Entre bois et champs, le décor est très agréable et le balisage est au point.

Et en point d’orgue, le passage par le Château de Vêves.

Pour vivre l’aventure

Le Château est situé à la Rue de Furfooz 3 à Celles.

Rendez-vous sur leur site pour vérifier les horaires : le Château n’est pas ouvert en continu. Le prix est de 8 EUR / adulte et 5 EUR pour les enfants dès 4 ans.

La randonnée démarre quant à elle depuis l’église de Celles. Suivez les triangles rouges (qui vont directement vous faire grimper d’anciens escaliers. Possible néanmoins de prendre le parcours en cours depuis le Château de Vêves si vous y avez fait arrêt.

Sur ce lien, vous retrouverez les autres infos ainsi que le parcours au format numérique. Nous l’avons installé sur l’application Cirkwi, simple d’utilisation mais très utile quand le balisage fait défaut ou qu’on doute être toujours sur le bon chemin…

Le Pass – Frameries

Si pour vous aussi, les Musées traditionnels sont parfois monotones et trop peu interactifs, alors la BdA vous conseille sans hésiter de vous rendre au Pass, Parc d’Aventures scientifiques près de Mons. C’est déjà la troisième fois que nous y allons et il reste encore tant de choses à y découvrir.

Du plaisir pour toute la famille

Le Pass se dit être un espace de « découverte active ». On adore la formulation car elle reflète les moments que vous pourrez y vivre.

L’objectif est d’apprendre, s’émerveiller, découvrir, en participant, en touchant, en actionnant. Inutile de froncer les sourcils car vos enfants touchent à tout : encouragez-les, vous êtes là pour ça.

Ce qu’on aime également? C’est que vous trouverez une activité adaptée peu importe l’âge de vos aventuriers. Depuis que Léo a 2 ans, nous nous y rendons chaque année. Et nous découvrons à chaque fois de nouveaux espaces, jeux, apprentissages.

Un exemple ? La maison inachevée. De 3 à 7 ans, les enfants participent à la construction d’une maison … à leur hauteur. Collaboration, sens du partage, et réalisation d’un grand projet (vous en construisiez beaucoup vous, des maisons à 4 ans?) : impossible de dire si c’est dans vos yeux ou les leurs qu’on lira le plus de fierté. (Mais nous sommes des parents émotifs, c’est connu et assumé 🙂 )

Les activités et thèmes varient donc avec les âges : la lumière, la génétique, le recyclage, le corps humain, l’électricité, la biodiversité, …

Période Covid oblige, tous les ateliers et animation (qui rassemblent plusieurs enfants dans un même espace) sont temporairement suspendus mais les activités traditionnelles sont disponibles. Les entrées sont limitées et, vu la superficie du Pass, vous ne serez pas à l’étroit.
Vous ne construirez pas de savon en éprouvette, vous n’accéderez pas à l’Escape Game, vous ne créerez pas votre manette de jeu dans le labo Electrobidouilles. Mais ce sont autant de bonnes raisons pour revenir une seconde fois.

Vivement l’été

Et quand vous aurez exploré toutes les salles, nous serons alors en été et le Covid sera derrière nous (on y croit…). Il vous restera alors à profiter des espaces extérieurs : superbe plaine de jeux, terril qui date de l’ancien charbonnage et qui rappelle le passé historique du site, …

Pour vivre l’aventure

Premier conseil : réservez votre visite au Pass. Les places sont limitées pendant la crise sanitaire.

Pour y accéder, direction la Rue de Mons 3 à Frameries. Ou par les transports en commun. Parc entièrement accessible aux poussettes et pmr.

Tarifs : 12 € pour les enfants (4-18) et 17€ pour les adultes.

Week-end dans les Hautes Fagnes (Malmedy)

Cette année encore, les vacances à la montagne sont annulées et rien n’est moins sûr pour les vacances d’été (ou dans quelles conditions?). Nous sommes donc partis trois jours à la découverte des Hautes Fagnes, à l’Est de la Belgique. Et quelle belle surprise !

Notre week-end

Pour un week-end de fin janvier, nous avions imaginé des températures négatives, un ciel bleu et lumineux, et des décors encore enneigés. Vous voyez le topo? Mais c’était plutôt 7 degrés et de la pluie. Ce qui ressemble davantage à la Belgique finalement.

La météo ne nous a pas empêché d’en profiter, vous vous en doutez.

Randonnées et nature

Les Hautes Fagnes sont réputées pour leurs espaces nature et sentiers de randonnées, aussi nombreux que variés dans la difficulté et les décors.

Nous en avons testé deux, de difficulté basique, pour permettre à Léo d’aller au bout.

Balade du Canyon du Trôs-Maret

Depuis la ferme Libert (qui est davantage un hôtel qu’une ferme en fait) démarrent plusieurs sentiers de randonnée.

La balade du Canyon est une marche de difficulté moyenne de 5,3km.

Vous remonterez le cours d’eau qui s’est frayé un chemin à travers les rochers au fil des années, et son débit est souvent soutenu. Certains passages sont même plutôt compliqués et vous vous aiderez du câble métallique tendu à cet effet. Qui a dit que nous n’irions pas à la montagne cette année?

La seconde partie de la promenade se fait dans les bois et se termine près de la réserve où vous pourrez faire connaissances avec les cervidés et une famille de sangliers. Isaac ne s’est pas encore tout à fait remis de cette rencontre.

Au départ du Signal de Botrange

4 balades sont organisées autour du point culminant de Belgique (694m). Elles portent le nom de Peak Beer, bière locale dont la brasserie est située à proximité du Signal de Botrange. 2,5, 5, 7 ou 12 km, chacun devrait y trouver son compte.

En sortant de l’auto, nous découvrons une météo toute autre que celle laissée à Malmedy : tout est encore enneigé, il y fait 5 degrés de moins, nous sentons le froid polaire traverser nos vêtements.

Léo et papa se lancent à l’assaut de la petite balade de 2,5km (balisage bleu). Tandis qu’Isaac et maman profitent de la neige. Les sentiers hors période hivernale sont normalement accessibles aux poussettes.

Se loger

Il y a évidemment une multitude de logements dans cette région très touristique.

Notre choix s’est porté sur un petit chalet situé à Bernister, à quelques km de Malmedy. Idéalement situé, loin du bruit mais à quelques minutes à peine des commerces.

Nous sommes passés par la plate-forme AirBnb. Pour ceux qui sont nostalgiques de la montagne et voudraient passer quelques jours dans un authentique chalet, voici le lien.

Les soirées, c’était feu de bois dans la cheminée ouverte, raclette et jeux de société.

Pour vivre l’aventure

Les infos et gpx de la marche du Tros-Maret se trouvent sur ce site. Garez-vous près de la Ferme Libert. Les promenades démarrent de là. Si toute la famille ne veut pas faire la marche, les sangliers et cervidés ne sont qu’à quelques minutes à pied.

Les infos pour les marches autour du Signal de Botrange sont disponibles ici. Grand parking prévu autour du point info.

Euro Space Center – Transinne

Et vous, vous vouliez faire quoi quand vous serez grand?

Léo a décidé qu’il voulait aller dans une fusée. Mais il pensait monter dans cet engin comme on prend le bus. Ce n’est certainement pas si simple. Mais comment lui expliquer? On a plutôt décidé de lui montrer : direction l’Euro Space Center pour la Bande d’Aventuriers!

Journée du spationaute

L’objectif de l’expérience ESC, c’est vous faire vivre l’expérience inédite de l’entraînement des astronautes sur une journée.

De nombreux simulateurs sont disponibles et permettront à vos jeunes rêveurs de découvrir la marche sur la Lune, la conduite d’un engin sur Mars, la sensation de chute libre, de tester leurs capacités en tant que futur voyageur spatial et bien d’autres activités.

Plusieurs activités sont réservées au enfants de plus d’1m10. C’est donc papa et maman qui ont dû se sacrifier…

Un parc scientifique plutôt qu’un parc d’attraction

Pour une visite optimale de l’Euro Space Center, savoir lire est un réel plus. De nombreux panneaux d’information et tableaux didactiques enrichiront vos connaissances.

Le Space Tour vous plonge pendant une heure dans un voyage avec audio guide consacré à l’astrologie, aux scientifiques, et à l’histoire spatiale.

Au fil des salles, vous vous identifierez avec le QR code de votre bracelet. Et en fin de parcours, un tableau vous indiquera quelles sont les compétences acquises durant votre voyage.

Tous ces modules vous permettront d’apprendre de manière interactive. Et ça, on adore !

Pour vivre l’aventure

Public cible : vous l’aurez lu, pour une expérience optimale, la visite de l’ESC est conseillée dès 6 ans.

Les tarifs : 27€ / adulte et 23 € / enfant (> 1,1m)

Les réservations se font par le site internet.

Le parc est situé à Transinne, le long de la E411 (sortie 24). Et l’ensemble des espaces est accessibles aux poussettes et pmr.

Liège – Urbex au Fort de la Chartreuse

Pour la première expédition de l’année, la Bande d’Aventuriers vous emmène à la découverte de l’urbex. De l’u-quoi?
Pour les non-initiés (dont nous faisons partie), « urbex » c’est la contraction de exploration urbaine. C’est une activité qui consiste à visiter des lieux construits par l’homme et qui sont désormais abandonnés.

Avouez que visiter des crypte, un ancien hôpital psychiatrique, … ou encore un parc d’attraction laissé à l’abandon, ça change d’une balade en forêt.

Précision utile : nous avions laissé nos jeunes aventuriers à la maison pour cette découverte. En effet, les site d’urbex ne sont pas sécurisés et peuvent parfois être dangereux.

Le Fort de la Chartreuse

Rendez-vous à Liège pour cette première expérience urbex. Le Fort est réputé comme abordable. Des gourdes dans le sac, les smartphones sont chargés, on entre.

Construit en 1817, alors que les Belges étaient encore des Néerlandais, le Fort de la Chartreuse était destiné à protéger la cité. Son affectation a évolué avec le temps : simple caserne (1891), prison (1914-18), hôpital de l’armée américaine (1944), base militaire (jusque 1981). Les derniers militaires quitteront en 1988 cet impressionnant complexe.

Le site est composé de 3 bâtiments distincts et d’un vaste parc, complètement laissé à l’abandon.

Pour vivre l’aventure

Première expérience facile, l’accès est autorisé – ou plutôt toléré. Les grilles sont ouvertes et le passage est régulier (vous y croiserez d’autres fans d’urbex).

Rendez-vous au bout de la Rue Achille Lebeau à Liège et garez-y votre voiture.

Prévoyez quelques heures pour visiter l’ensemble du domaine. Mais il ne devrait pas vous occuper une journée complète.

Et pour découvrir d’autres spots ? Voici quelques inspirations…

Article du Flair

Le site Urbexsession

Article du Soir