Villers-la-Ville : visite de l’Abbaye

Depuis le début, cette découverte est dans notre shotlist de « lieux à visiter ». On vous la fait enfin découvrir !

Des ruines plutôt qu’une abbaye

Habitués à l’abbaye de Maredsous, nous nous attendions plus ou moins au même environnement. Il n’en est rien puisqu’il s’agit d’une … ancienne abbaye. L’ensemble de la visite se fait en extérieur où vous pourrez vous rendre compte de l’impressionnante bâtisse qui se tenait là il y a près de 1000 ans (!). Les ruines sont remarquablement préservées. Fermez les yeux. Imaginez. Vous revoilà en l’an 1146.

A chaque saison ses couleurs

Vous commencez à savoir ce que nous aimons : les visites strictes, peu interactives et où nos petits aventuriers doivent nous suivre à la trace ? Très peu pour nous.

C’est un des points forts de l’Abbaye : ils ont réussi à combiner respect de la culture et liberté de se promener dans les espaces, marcher dans la pelouse du cloître, s’adosser aux colonnes le temps d’une photo. Il y a même des espaces, bancs et poubelles, dans le parc pour s’arrêter et rassasier nos marcheurs.

Léo et Isaac ont couru, sauté, marché sur les murets, grimpé, se sont cachés. Ca permet aux enfants… et aux parents de passer un super moment de convivialité.

On reviendra au printemps et en été car la flore est aussi un des points forts de l’endroit. Mais avouez que ces couleurs automnales ont également leur charme…

De la culture et des activités

Malgré un contexte particulier, l’Abbaye a accueilli 80 événements en 2020. Des expositions, des jeux, des visites à thème, vous ne vous y embêterez pas.

Lors de notre passage, ce sont les statues de l’exposition Folon qui ont attiré nos regards. Et l’an passé, il y avait même une expo consacrée à Johnny. Je vous jure!

Pour les accros du potager, visitez également leur houblonnière, les jardins d’herbes médicinales, et rendez visite à l’oie et la chèvre dans leur enclos.

L’Abbaye commercialise également à propre marque de bière, en vente dans le shop en fin de visite. En sacrifice pour le blog, Papa en a ramené une bouteille. Si si. Un sacrifice.

Pour Vivre l’aventure

Rendez-vous à Villers-la-Ville, Rue de l’Abbaye.

Toutes les infos pratiques sont sur leur site internet.

On appréciera la promenade entièrement accessible aux poussettes et PMR (ascenseurs, rampes d’accès, …)

Tarifs : gratuit pour les enfants de moins de 6 ans. 4€ les enfants de moins de 12 ans. Et 9€ pour les adultes.

Dinant – Escapade d’une journée

Si vous avez envie de découvrir une chouette petite ville, en couple ou en famille, avec de nombreuses activités possibles, des restaurants et un riche patrimoine : notre Bande d’Aventuriers vous conseillera Dinant, sans hésiter.

Dinant de haut en bas

Une fois n’est pas coutume, notre escapade hebdomadaire devient une sortie mère – fils, veille de rentrée scolaire. Histoire de conclure cet été d’aventures de la meilleure des manières.

L’auto est garée dans le bas de la ville et il faut rejoindre la citadelle qui surplombe la cité mosane. La solution ? Les 408 marches datant de 1577? Certainement pas !

Dinant possède actuellement l’unique téléphérique de Belgique. Elle ne devrait toutefois plus garder ce titre très longtemps puisque le téléphérique de Namur est presque finalisé. Et nous avons hâte de le découvrir !

Les cabines peuvent accueillir jusqu’à 17 personnes et vous emmènent jusqu’à l’entrée de la Citadelle.

La Citadelle de Dinant

L’intérieur de la Citadelle abrite désormais le Musée des Armes et de l’Histoire.

Ce n’est sans doute pas le premier thème que nous souhaitons faire découvrir à Léo. Mais la visite du Musée était agréable et interactive. Aussi nous nous sommes davantage attardés sur la reconstitution de la boulangerie et de la boucherie plutôt que sur la guillotine et les cellules..

L’ancienne boulangerie de la Citadelle

A la sortie, passage obligatoire par la plaine de jeux. Vous l’aurez vu, pour nos Aventuriers, ça ne rate jamais !

Et puis il y a Dinant…

Dinant est une incroyable petite ville, chargée d’histoire et remplies de curiosités à decouvrir.

En voici quelques en guise d’entree en matière : Adolphe Sax, inventeur du saxophone et né à Dinant, et le musée du saxophone, la descente la Lesse en kayak, la découverte du rocher Bayard, une promenade en bateau sur la Meuse, un bon repas sur la Croisette… Ou même la découverte du Parc de Furfooz, à quelques km de là.

Peu importent vos envies, vos âges et vos passions, vous y trouverez toujours de quoi passer un bon moment.

Bord de Meuse
Léo Sax

Pour vivre l’aventure

Si vous envisagez le téléphérique et la citadelle, le parking est plus aisé et gratuit en haut de la ville. Utilisez ensuite le téléphérique pour descendre en ville.

Tarif : comptez 10€ pour la visite et le trajet en téléphérique pour un adulte, et 8€ pour un enfant de 4 à 12 ans. Possible de combiner également avec une balade en bateau sur la Meuse.

Les autres infos sont disponibles sur leur site internet.

« Une petite gren’ s’il vous plaît »

Mariembourg – Le Chemin de Fer à Vapeur des 3 Vallées

Et si pour une fois, le train n’était pas le moyen de transport mais bien l’attraction d’une excursion ?

Vu le déménagement lors de chaque déplacement avec de jeunes enfants (vous voyez de quoi je parle?), nous avons jusque là privilégié la voiture pour nos aventures. Mais les garçons avaient hâte de découvrir le train, c’est chose faite. Et mieux : ça nous a donné envie de prendre le train pour nos prochaines expéditions.

Nous embarquons donc à Mariembourg (sud de la Province de Namur), dans le complexe du Chemin de Fer à Vapeur des 3 Vallées.

Tout est fait pour nous replonger dans l’ambiance des années 50. Du guichet au chef de gare… mais ce sont surtout les anciens trains qui impressionneront petits et grands.

C’est d’ailleurs dans une de ces machines que notre voyage dans le temps commence. Nous embarquons dans l’autorail qui nous emmène jusque Treignes, en faisant arrêt dans les anciennes gares des villages traversés.

Le choix du train dépend de votre heure de départ : vous aurez peut-être la chance d’être tractés par la superbe locomotive à vapeur.

Le trajet dure 30 minutes jusque Treignes. Sur place, vous aurez plusieurs possibilités. Si nous avons profité de la météo clémente pour faire un pique-nique, vous pouvez également diner dans la cafétaria.
Et ne ratez pas la visite du Musée du Chemin de Fer. Un patrimoine historique et très impressionnant s’y cache.

Enfin, si le voyage en soi vaut le déplacement, nous vous recommandons vivement les événements spéciaux organisés par le CF3V. Nous avons par exemple déjà pris le train pour faire la Chasse aux Oeufs à Pâques. De nombreux thèmes sont à redécouvrir dans les wagons du Chemin de Fer à Vapeur des 3 Vallées.

Pour vivre l’aventure

Rendez-vous sur la Chaussée de Givet 49 à Mariembourg où un grand parking accueillera votre véhicule (sauf si vous avez déjà pris le train, ce qui est envisageable évidemment, la gare est à 10′ à pied)

Pensez à réserver vos places sur le site internet. Et vérifiez les horaires car le train ne circule pas tous les jours de la semaine (on vous conseille la loco à vapeur).

Le prix est de 13 € A-R par adulte et 8 € pour les 6 à 12 ans.
Accessible aux plus petits, poussettes et PMR

Week-end dans le Limbourg

Pour cette nouvelle excursion de la Bande d’Aventuriers, nous prenons la route vers le Limbourg. Vu les nombreuses activités et la distance qui nous sépare, nous choisissons d’y rester le week-end. Et si vous avez envie de prendre 2 jours de dépaysement, voilà le programme qu’on a testé et validé pour vous.

Lieteberg : le sentier pieds nus

Notre première halte constitue une expérience. Simple sur le fond, mais tellement rare dans nos habitudes. On enlève les chaussures et on entre dans le bois pour une promenade de 3km… pieds nus.

Les premiers mètre sont lents, les garçons marchent sur la pointe des pieds, surpris par la sensation. Puis, au fil des minutes, avancent de manière plus franche.

Nous suivons le sentier, Léo grimpe sur des bois, Isaac saute dans les flaques. Papa et Maman grimacent… mais finalement c’est bien pour ça que nous sommes là.

Autant c’est agréable de marcher dans les bois, autant ici la sensation est plus grande car nous prenons conscience de tous les éléments autour de nous. Le sol en terre, en sable, les racines, les cailloux, … Chaque détail prend une autre dimension. À découvrir !

Fietsen Door het Water – Du vélo à travers l’eau

Quand nous avons vu, juste après le confinement, les images du Roi Philippe et sa famille royale emprunter cette curieuse piste cyclable qui traverse l’eau, nous l’avons coché dans nos « must » de l’été.

Il faut avant tout préciser que le Limbourg se révèle être une province complètement centrée sur le vélo. Nous avions déjà parlé du réseau 1000bornesavelo.be dans un précédent article : nous sommes en Wallonie à 1000 lieues de ce qui se fait en Flandre concernant la Petite Reine. Tout est pensé pour la sécurité, la mobilité douce, des réseaux immenses, des pistes cyclables qui donnent envie, et de subtiles attractions sont présentes tout au long des différents parcours. Le Fietsen Door Het Water est une de ces attractions.

Nous organisons notre parcours avec un départ depuis l’hôtel où Isaac a dormi tout l’après-midi. Bonheur.

19h, les vélos sont prêts et la remorque est chargée : je vous laisse découvrir les photos qui en diront plus que des mots.

Sur le chemin qui mène à la passerelle
De l’eau et des canards, what else?

Logement à Hasselt – Holiday Inn

Inutile d’épiloguer sur l’hôtel qui était top mais qui n’était pas une attraction de notre périple. On retiendra par contre que deux chambres qui communiquent pour une famille de 4, c’est parfait ; que la situation géographique au cœur d’Hasselt était idéale ; que le service était impeccable ; et qu’on était quand même vraiment bien installés.

Bref si vous envisagez une évasion quelque peu semblable, on vous recommande avant tout Hasselt, petite ville au centre piétonnier hypermarché agréable. Mais également l’hotel Holiday Inn où nous avons passé un excellent moment.

Du vélo dans les arbres

On quitte le vélo dans l’eau pour prendre de la hauteur : place à Fietsen door de Bomen.

Dans les bois à proximité de Lommel, la piste cyclable s’élève à plus de 10m du sol et vous emmène dans les arbres.

Expérience agréable et ressourçante. Et arrêt obligatoire par la petite plaine de jeux proche du parking pour nos Aventuriers.

Reading Between The Lines : une bien curieuse église

Sur la route du retour, nous faisons arrêt à Looz, petit village où nous abandonnons l’auto pour une courte marche de 3 km qui nous emmènera jusqu’à « l’église transparente ».

Il s’agit d’une œuvre d’art datant de 2011, construite avec des planches d’acier horizontales. Les jeux de lumière y sont geniaux. Selon certains angles, la bâtisse est presque invisible. À nouveau, les photos en disent plus que les mots.

La marche jusqu’à l’église vous fait traverser des vergers de privés ainsi qu’une pâture à vaches. Les enfants apprécieront.

Pour vivre l’aventure

Lieteberg sentier pieds nus

L’ensemble des infos pratiques sont dispos en français sur leur site internet. Réservation obligatoire via le site.
L’adresse est Stalkerweg à Zutendaal. Une fois que vous êtes sur le bon chemin selon le gps, suivez les grands panneaux. Un grand parking est disponible.
Tarif : 5€/adulte et 4€/ enfant

Fietsen door het Water

La passerelle qui traverse l’eau est située dans le domaine de Bokrijk (où il y a 1000 activités nature à faire).
Le passage est gratuit et se fait (normalement) dans un seul sens.
Nous avons démarré du centre-ville d’Hasselt en suivant le réseau de point-noeuds. Il existe un planificateur d’itinéraire qui fonctionne très bien (j’en suis jaloux pour notre région!!). La passerelle relie le PN 243 au 91. Mais utilisez le planificateur, il vous permettra de faire une chouette boucle et vous indiquera le nombre de km à parcourir.

Fietsen door de Bomen

Lommel est située à 30km au nord d’Hasselt. L’adresse à mettre dans le gps est Lommelsegracht à Lommel. En direction du Nord, l’entrée du parking est sur votre droite et correctement renseignée (nous avons quand même réussi à la louper…j’avoue…)

Empruntez la piste cyclable qui longe la route à gauche en sortant du parking. 200m plus loin, prenez à gauche en suivant la direction du point noeud 272. Enjoy!

Reading Between the Lights

Le village de Looz est situé à 25km au sud d’Hasselt.
Ne suivez pas le gps en voiture, une fois dans le village : il voudra vous faire emprunter les pistes cyclables jusqu’à l’œuvre d’art. Et les locaux n’apprécieront que moyennement. Garez-vous à proximité de l’église de Looz et empruntez le sentier à sa gauche. De là, suivez le sentier et ouvrez les barrières en bois pour accéder à l’église transparente. Amen.

Aywaille – La promenade du Ninglinspo

Pour ce premier week-end d’août, la Bande d’Aventuriers a affronté les températures élevées et pris la route vers la Province de Liège. Plus précisément Aywaille dans les Ardennes belges où nous avions rendez-vous avec la promenade du Ninglinspo

Ninglin-quoi?

Le Ninglinspo est la seule rivière de montagne en Belgique. Il trouve sa source 3 km plus haut que le début de la balade. Et quand je dis « plus haut », ce n’est pas qu’au figuré : la pente moyenne jusqu’au sommet est de 7,5%.

Au fil des années, le ruisseau a creusé d’incroyables cavités dans la roche, de petits bassins (le plus célèbre étant celui du Cerf), quelques toboggans naturels et d’autres curiosités. C’est sa pente moyenne (qualifiée de torrentielle) qui a permis de fabriquer de tels décors.

Même si nous avons pu profiter de cette superbe balade, la sécheresse de ces derniers mois a modifié le paysage. De la cascade ne reste que le rocher et du torrent hivernal qu’un filet d’eau. Dommage… il va falloir revenir 🙂

Ceci n’est pas une promenade

Comme son nom… ne l’indique pas, la promenade du Ninglinspo n’est pas si simple. 6km pour 2h30 de marche, un dénivelé de 300m, mais surtout de nombreux passages dans les roches, les bords de rivières jonchés de racines, il s’agit d’être attentif et en forme.

Il en faut davantage pour arrêter les nombreuses familles venues découvrir les lieux. Les enfants sont heureux de grimper, escalader, traverser la rivière, passer sur les nombreux ponts en bois.

On s’aide de la corde pour monter certains passages

Évidemment, ne comptez pas sur la poussette et prévoyez de quoi porter votre jeune enfant.

Pas de panique pour nos Aventuriers qui ont profité du spectacle depuis les portes-bébé Ergobaby.

Quelques minutes après, Isaac dormait. La dure vie d’Aventurier

Une chose est sure : le spectacle et la beauté des décors valent des mollets qui chauffent. A découvrir !

Pour vivre l’aventure

L’entrée à la réserve est libre et gratuite.

Depuis Remouchamps, allez jusqu’au village de Sedoz. Juste avant l’entrée du village, sur votre gauche se trouvera le parking d’où démarre la promenade.

Covid : port du masque obligatoire. Rendez-vous sur le site pour être au courant des dernières recommandations.

L’endroit est très prisé : préférez un jour de semaine ou tôt dans la journée pour éviter l’affluence.

Il n’y a pas de commerce à proximité directe du parking. Prévoyez votre pique-nique (et il y a plein de spots sympa pour se poser)

Pause pour dîner le long de l’eau. Devinez qui est heureux ?
Bassin naturel

Anhée : Les draisines de la Molignée

Imaginez des cuistax (comme ceux qu’on croise sur la digue) circulant sur une voie de chemin de fer désaffectée : vous aurez un aperçu des Draisines de la Molignée.

La Vallée de la Molignée

La vallée de la Molignée, ce n’est pas qu’une route prisées par les motards et souvent empruntées par les vélos, c’est avant tout une superbe région qui mélange les bois, la rivière et un superbe patrimoine historique.

Autrefois, une ligne de chemin de fer reliait Tamines à Dinant. Si une partie des rails ont laissé leur place au Ravel, ceux reliant Warnant à Maredsous ont été épargnés. Depuis 1994, les rails accueillent les « draisines de la Molignée ».

Plusieurs parcours accessibles à tous

Alors avant toute chose, précisions que vous ne devez pas être un cycliste surentraîné pour pouvoir participer à cette activité. C’est accessible à tous. Et tout le monde est là pour profiter. Les draisines peuvent accueillir 4 personnes dont deux pédalent. Ou une seule. Il faudra bien choisir ses équipiers 🙂

Vous pourrez de plus choisir entre 3 parcours.

Warnant – Falaën – Warnant (8 km) : rejoignez Falaën, un des plus beaux villages de Wallonie. Dégustez une des spécialités locales à l’ancienne gare. Et laissez-vous redescendre jusque Warnant. Au passage, profitez de la vue sur les Ruines de Montaigle. Info utile : si les premiers kilomètres vous semblent difficiles, c’est parce que ça monte. Attendez le retour, vous verrez, ça ira mieux.

Falaën – Maredsous – Falaën (6 km) : vous traversez notamment le village de Sosoye (aussi parmi les plus beaux villages de Wallonie) et pédalez jusqu’au pied de la montée vers l’Abbaye (encore quelques minutes à pied, courage). A lire ci-dessous.

Warnant – Maredsous – Warnant (14km) : vous l’aurez compris, une fois à Falaën, vous descendez de votre draisine (les deux lignes ne communiquent plus) et vous embarquez dans une nouvelle jusque Maredsous. Sincèrement, si vous avez du temps, ça vaut le coup pour passer une belle journée en famille ou entre amis.

L’Abbaye de Maredsous

Nous n’avons pas pu nous y rendre cette fois. En raison du Covid, les disponibilités des draisines sont limitées. Mais on peut vous en parler car c’est un endroit que nous visitons plusieurs fois par an, en voiture, à vélo, à moto.

Avec nos jeunes aventuriers, ce que nous adorons après la promenade, c’est nous poser sur une table près de la plaine de jeux (de très belles installations, vraiment!), manger une assiette de croquettes de fromages de Maredsous et boire une Blonde de Maredsous (enfin surtout papa).

Car au delà de son patrimoine historique et culturel, il y a à l’Abbaye tout un savoir-faire que je vous invite à découvrir : la bière évidemment, le fromage, le pain, et d’autres spécialités.

Pour vivre l’aventure

Vu que les draisines sont sur les rails (une seule voie), l’horaire est précis. Il est en effet impossible de se croiser. Rendez-vous sur le site pour connaître les différents créneaux (comptez 2h au total pour l’A-R de la première, 3h la deuxième et 5h pour la double).

Covid : réservations obligatoiresregardez sur le site internet car les modalités évoluent en fonction des recommandations

Tarif : 18€ par draisine (capacités 4 personnes)

Avec des enfants en bas âge, pas de panique : nous avions pris le siège auto pour Isaac. Possible aussi d’y déposer un maxi cosy ou encore de mettre l’enfant en porte-bébé.

Dinant : Parc de Furfooz

Direction Dinant et plus exactement Furfooz pour notre nouvelle aventure. Charmant village proche de la Lesse… mais pas que.

Une belle promenade de 4 km

Le Parc de Furfooz compte 50 hectares de nature protégée, de patrimoine historique et de particularités géologiques.

Un chemin de 4km vous fera découvrir ses subtilités, ses grottes creusées par l’eau, la Lesse qui a son lit tout en bas de la vallée.

Pour le côté pratique, oubliez immédiatement les poussettes et chaises roulantes. Nombreux escaliers et passsages parfois très étroits et chemins peu réguliers, l’accès doit se limiter aux piétons.

« La nature est belle, aimons-la »

Pour les amateurs de nature et de biodiversité, le Parc est une étape obligatoire dans votre été. Et pour les autres? Vous serez admiratifs devant ces points de vue à couper le souffle.

Les chemins sont bien entretenus mais les abords conservent leur côté sauvage. Cela permet le maintien et le développement d’une biodiversité riche. Si vous avez vu les Jardins du Lac de Bambois, ne vous attendez pas au même décor.

Un panneau explicatif nous présente d’ailleurs le « Jardin un peu sauvage ». Projet soutenu par l’Europe, le principe est de laisser ces espaces verts à l’état sauvage pour les insectes, d’ajouter un tas de pierres pour accueillir les reptiles, des espaces d’eau chers aux batraciens. En biodiversité (comme en permaculture d’ailleurs), chaque être vivant à un rôle à jouer. La nature, en somme!

Détour obligatoire par Dinant

On va peu parler de Dinant dans cet article car la ville seule fait partie de notre planning de l’été et qu’on lui consacrera plus qu’une poignée d’heures (avec les bébés fatigués, qui ne veulent pas rester assis au resto, qu’on doit faire marcher en attendant les plats, tout le monde voit le topo ?).

Un des agitateurs du souper 🙂

Pour vivre l’aventure

Voici le site internet du Parc de Furfooz

Le tarif est de 5€ pour les adultes et 1€ pour les enfants

Ce n’est pas de la rando, mais il vous faudra choisir d´autres chaussures que les talons hauts et les tongs. Idem pour les poussettes et chaises roulantes.

Adresse : Rue du Camp Romain à Furfooz, mais le gps connaissait directement Parc Furfooz.

Prévoyez une petite heure et demi pour la promenade. Et plus si vous vous arrêtez boire un verre (il y a une chouette aubette à mi parcours), ou si vous allez vous baigner dans la Lesse.

Covid : réservation obligatoire (pour éviter les files.. et un parc complet). Directement possible sur le site internet avec paiement online.

Des panneaux didactiques sont présents tout le long du parcours pour donner quelques anecdotes historiques
La Lesse
Une des nombreuses cavités creusées par l’eau dans la roche
Tout le monde regarde le photographe en même temps. Ca tient du miracle
Vous comprenez mieux pourquoi on déconseille les poussettes?
.
Isaac aussi veut toucher les panneaux
Quelle vue sur la vallée !
« La nature est belle : aimons-la » nous suggère un des panneaux didactiques

Fosses-la-Ville : les Jardins du Lac de Bambois

Attraction régionale connue, notamment pour son espace de baignade et sa plage, le Lac de Bambois nous a réservé une très agréable surprise : ses Jardins.

Un incontournable pour les enfants

Un premier sentier permet de marcher le long du lac. C’est agréable… mais la vraie découverte, ce sont les Jardins.

Nous avons découvert les différents espaces (la Poésie, la Découverte et le Savoir) et vu de superbes décors.

De nombreux panneaux didactiques bordent le parcours. Très instructif

Comme tous les aventuriers, Léo et Isaac aiment toucher pour découvrir. Et par chance, c’est prévu! (bien sûr il aura fallu les sortir 3-4 fois des parterre de fleurs – non Isaac on ne cueille pas une fleur pour maman, non Léo on ne fait pas pipi sur cet arbuste fraîchement taillé)

De nombreuses animations et structures inviteront vos têtes blondes à toucher, manipuler, regarder, sentir, écouter.

Soyez quand même attentifs à vos plus petits bouts. L’eau de baignade, ce n’est pas ici…

Nature et biodiversité

Toutes ces activités ludiques ont un seul fil conducteur : éveiller à la nature.

Vous découvrirez des centaines de variétés de plantes, d’oiseaux, poissons, …

Papa aura aussi apprécié leur superbe potager qui suit les méthodes de permaculture.

Des Jardins, mais pas que

Même s’ils ont apprécié les animations et la balade de plus de deux heures, nos jeunes aventuriers ont également trouvé le courage dans le dernier objectif de la journée : la plaine de jeux.

La plaine est entourée par la zone de baignade et la cafétéria. Le top pour terminer cette très belle aventure.

Qui a dit qu’être un Aventurier et avoir une tutu, c’était incompatible?

Pour vivre l’aventure

Direction le Lac de Bambois (Rue du Grand Etang à Bambois)

Si vous êtes motivés et que vous avez lu notre article sur le réseau cycliste qui traverse l’Entre Sambre et Meuse, sachez qu’un point noeud se trouve à l’entrée du Lac.

Contexte Covid : réservation par téléphone nécessaire (071/71.43.89)

Tarif : 4,9€ par adulte et 3,5€ par enfant (3 à 11 ans). Et ça les vaut sans hésiter.

Si vous vous y rendez à l’heure du dîner, n’oubliez pas que vous pouvez emporter votre pique-nique à l’intérieur du Parc. Ça peut être sympa.

Accessible aux poussettes et pmr pour la plupart du site (quelques passages compliqués quand même) .

De nombreux pontons passent au-dessus d’étangs tout au long de la balade
Mini-labyrinthe en haie
Une grenouille sur un nénuphar a attiré l’attention de la Bande d’Aventuriers

Du vélo en famille avec 1000bornesavelo.be

Cette semaine, c’est uniquement papa qui a mouillé le maillot pour tester un parcours cyclable balisé. Mais maintenant que j’ai découvert ces chemins de campagne, j’aurai tôt fait de mettre mes collègues de la Bande d’Aventuriers sur le vélo (et dans la remorque à vélo pour les plus jeunes).

Si vous vivez/logez dans l’Entre-Sambre et Meuse, découvrir une partie de la région à vélo est un must. Et il existe un ensemble de chemins balisés : 1000 bornes à vélo

De Mettet à Chimay : composez votre parcours

Une fois que vous savez d’où vous démarrez, rendez-vous sur le site internet pour composer votre itinéraire. Il vous faudra suivre les points noeuds.

Personnellement, j’ai fait 50 km de Morialmé à presque Chimay uniquement avec mon petit papier et les 15 points noeuds à suivre. Pas besoin donc d’être équipé d’un gps ou de matériel de pointe pour faire une grande randonnée.

Le parcours est correctement balisé. Lorsque vous arrivez à un point noeud, suivez les indications pour atteindre le suivant.

En cas de doute, scannez le QR Code qui vous renverra au site internet

Des routes de campagne et des chemins

Le réseau fait déjà plus de 350km et s’étendra bientôt sur un total de 1100km.

N’enfourchez pas votre vélo de route pour l’occasion : si la majeure partie est composée de routes secondaires et RAVeL, vous aurez aussi à traverser des bois et chemins de terre. On optera pour un vélo tout chemin VTC. Sur ces routes, pendant plus de de 2h, quelque 10 voitures m’ont dépassé. C’est assez tranquille, je dois bien l’admettre.

Pour vivre l’aventure

Tout se passe sur le site 1000bornesavelo.be

Un crayon et un coin de nappe en papier, et vous voilà partis de Thuin aux barrages de l’Eau d’Heure en faisant un détour par la région de l’abbaye de Maredsous

Emportez quand même votre smartphone. On n’est pas à l’abri d’une balise manquée ou manquante …Je viens d’ailleurs d’en signaler une.

Bonne route !

Nismes – Fondry des Chiens et le Jardin d’O

N’attendez pas d’être dans le coin pour découvrir la commune de Viroinval : c’est une destination à ne pas rater si vous êtes fan de nature, de jolies choses à découvrir, de beauté à l’état brut… ou presque.

Commencez par découvrir le surprenant Fondry des Chiens. On y monte en voiture et l’attraction n’est plus qu’à 300m à pieds. Ou on est motivés et on suit les balises depuis l’office du tourisme. Nous avons choisi la première option…

Le Fondry des Chiens est un gouffre naturel (près de 20m quand même!) provoqué par des milliers d’années d’érosions pluviales sur un sol calcaire.

Soyez prudents si vous venez avec vos têtes blondes. Et même si vous venez sans, en fait.

Autre étape obligatoire si vous passez à Nismes : le superbe parc communal baptisé les Jardins d’O.

On parcourt le parc soit à pieds… soit à bord d’une barques à rames ou à aubes (« pédalo »), à travers les bras d’eau.

Le tour du Parc vous fera passer au-dessus de l’eau à plusieurs reprises

Fierté locale, le Parc mélange subtilement l’eau sous toutes ses formes, la nature (faune et flore développées), des œuvres d’art, des jeux d’eau et une petite plaine de jeux : il y en aura pour toute la famille et tous les goûts.

Ne partez pas sans prendre un verre en terrasse : goûtez la Fagne, dont la brasserie est à quelques kilomètres à peine. Mais promis on vous la fait bientôt découvrir.

Le Chateau communal et les oeuvres d’art qui bordent les sentiers du Parc

Pour vivre l’aventure

Le Fondry des Chiens est en accès libre. Suivez les panneaux depuis le centre de Nismes et garez-vous près de l’aire de pique-nique. Il y a également une randonnée balisée de 15km qui démarre de l’Office de Tourisme. Prévoyez de quoi boire (au minimum) : l’authenticité des lieux a été préservée et il n’y a aucun commerce à proximité.

Le Jardin d’O est dans le centre de Nismes et est également gratuit. Entrez dans l’enceinte du parc pour vous garer. Si vous optez pour la découverte sur l’eau, le tarif est de 15€/30’. Info et horaires sur le site de la Commune.

Isaac a apprécié la promenade

Passage difficile pour Isaac …

… Léo lui est passé avec facilité.
Une des nombreuses attractions d’eau
Les castors ont la queue plate. C’est une famille de ragondins qui nagent dans l’étang.

Avec une paire de baskets, il est même possible de descendre dans le gouffre et se sentir bien petit face à cette œuvre de la nature.

Des panneaux explicatifs vous donneront plus de détails sur la faune et la flore environnantes